Votre panier

0 article(s)

 
Rechercher un article :  


Résistance et terreur

23 €

La guérilla en 1870

des francs-tireurs

Après la défaite française de Sedan, le 2 septembre 1870, et la chute de l'Empire, la France poursuit la guerre contre les Etats allemands coalisés. Aux côtés et souvent en marge des armées régulières françaises, des francs-tireurs combattent l'envahisseur. Face à l'insurrection qui s'amplifie à partir du mois d'octobre 1870, les Prussiens et leurs alliés consacrent un quart de leurs effectifs à la sûreté de leurs arrières.

En vertu de la loi prussienne du 4 juin 1851 sur l'état de siège, ils exercent contre cette guérilla une répression d'une implacable dureté, dont témoigne le martyre de Châteaudun. Les francs-tireurs sont des combattants qui ne peuvent bénéficier des lois de la guerre. Ils sont tel un parasite qu'il convient d'éradiquer.

Cet ouvrage retrace la formation de ces unités de corps francs, leur composition et leurs actions. Il analyse aussi le caractère brutal de la répression exercée par l'ennemi et les principes de la contre-guérilla que les Allemands ont élaborés tout au long du XIXe siècle.
------
L'auteur Docteur en histoire de l'université Paris-Sorbonne et diplômé du Collège de défense de l'OTAN, le colonel Armel Dirou est actuellement chef de corps du 4e régiment de chasseurs. Il est également breveté de l'Ecole de guerre et de l'Ecole militaire de haute montagne.

Informations légales | Condition de vente | Paiement sécurisé CIC |
| Qui sommes-nous | Nous contacter | Aide