Votre panier

0 article(s)

 
Rechercher un article :  


Lieux " sacrés " de Montmartre

20 €

Montmartre des écrivains

Montmartre, un ferment pour leur oeuvre

Si la butte sacrée a inspiré un grand nombre de peintres, elle fut aussi le décor quotidien de nombreux écrivains et poètes qui laissèrent un grand nom en littérature.

Quelques-uns ont évoqué ces lieux dans leurs oeuvres, et Roland Dorgelès dans Bouquet de bohèmes, a conté dans des pages sublimes le Montmartre de sa jeunesse. Quand les glycines couraient librement sur de vieux murs, et que les poules picoraient dans les rues, il était de bon ton de paraître insouciant, et d'adopter une tenue " bohême ".

Lieux " sacrés " de Montmartre, le " Lapin agile " et le " Chat noir " furent de véritables académies où d'immenses talents naquirent et s'épanouirent. Francis Carco et Mac Orlan pour le premier, Alphonse Allais et Emile Goudeau pour le deuxième, profitèrent pleinement de ces lieux et n'en sont que les figures les plus connues du grand public.

Roland Dorgelès, déjà cité, véritable mémoire de Montmartre, résida au château des Brouillards, Max Jacob fréquentant Apollinaire au Bateau-Lavoir, habitait 7 rue Ravignan. Jacques Prévert fit un passage remarqué à la Menuiserie, 15 rue Cauchois, Léo Malet fit ses débuts de chansonnier à la Vache enragée de la place Constantin Pecqueur, Eugène Dabit arpenta le pavé de la pentue rue du Mont-Cenis, Nerval fut soigné à la Folie-Sandrin par le bon docteur Blanche, Léon Bloy et Pierre Reverdy habitèrent au n°12 rue Cortot, qui n'était pas encore le Musée de Montmartre. Marcel Aymé fut un montmartrois passionné, mais aussi Tristan Tzara, Courteline, André Warnod, André Salmon, Pierre Dac, Gaston Coûté. Et n'oublions pas Céline, qui quitta précipitamment Montmartre après 15 ans de présence continue, pour jamais n'y revenir. Il en garda une profonde nostalgie.

Tous ces auteurs trouvèrent en Montmartre leur terre idéale, un ferment pour leur ?uvre et une atmosphère incomparable que tout un chacun, s'il est un peu attentif, peut encore percevoir. Loin du tourisme de masse, dans ces rues difficiles et ces escaliers épuisants, l'âme montmartroise est encore là, bien cachée.

Auteur : Trouilleux (Rodolphe) Broché / 192 pages /

Informations légales | Condition de vente | Paiement sécurisé CIC |
| Qui sommes-nous | Nous contacter | Aide