Votre panier

0 article(s)

 
Rechercher un article :  


Fondateur de la Grèce moderne

18 €

Vénizélos

Un éclairage pour l'avenir de ces régions

Venizélos le Crétois aura eu tout au long de sa vie pour unique passion la grandeur de la Grèce. Mieux, cette " Grande Idée " qui réunirait tous les Grecs. " Ulysse n'était qu'un petit garçon à côté de lui " disait Clemenceau, en 1919. Premier ministre en 1910, Venizélos double la superficie de son pays en l'engageant dans deux guerres balkaniques. En 1916, il obtient l'entrée en guerre de la Grèce au côté de l'Entente. L'armée hellène cueille alors les lauriers de la Victoire et prend pied en Asie Mineure.

L'Empire ottoman se meurt, la mer Egée redevient presque une mer grecque. En 1920, le traité de Sèvres consacre l'apogée de la diplomatie de Venizélos. Victoire à la Pyrrhus, cependant. Battu aux élections de cette même année 1920, Venizélos observe avec désespoir la fin de son rêve : la débâcle grecque face à la Turquie renaissante de Mustapha Kemal, Smyrne qui s'enflamme, les massacres. Sauvant ce qui peut l'être encore, le Crétois s'impose pourtant encore comme la figure tutélaire d'une vie politique marquée par la violence.

Finalement, Venizélos devra s'exiler en France, où il s'éteindra en 1936, mais, pour ses compatriotes, il demeurera à jamais le véritable fondateur de la Grèce moderne.

Auteur : Charles Personnaz Charles Personnaz prépare une thèse sur les relations entre la France et la Grèce dans les années Vingt. Il a déjà publié une biographie d'Alexandre le Grand. En traçant le portrait de Venizélos, il brosse aussi un tableau de cinquante années tumultueuses de l'histoire de la Grèce, des Balkans et de la Méditerranée, un tableau qui constitue un précieux éclairage pour l'avenir de ces régions toujours soumises à des tensions.
Paru le : 22/05/2008
Isbn : 978-2-7587-0011-1

Informations légales | Condition de vente | Paiement sécurisé CIC |
| Qui sommes-nous | Nous contacter | Aide